Appelez-nous : 01 42 60 83 65 galerie.saint-martin@wanadoo.fr
Huile sur bois Fêtes incroyables et merveilleuses par Prudent Louis LERAY Dimensions : 54 x 45 cm

Le 14 Juillet, ce n’est pas qua la Bastille !

LE 14 JUILLET, CE N’EST PAS QUE LA BASTILLE !
Nous célébrons
la Fête de la Fédération

Qui eut lieu le 14 juillet 1790 sur le Champ de Mars.
Et célébrait la prise de la Bastille…

Les députés de l’Assemblée nationale, Les Fédérés,
décident de former un grand cortège qui traverse la Saine au champ de Mars.

Accompagnée de plus de
260.000 parisiens.

Sur place, les députés et le roi prêtent serment,
aux nouvelles lois, pour une nouvelle ère

Huile sur bois Fêtes incroyables et merveilleuses par Prudent Louis LERAY Dimensions : 54 x 45 cm

Huile sur bois Fêtes incroyables et merveilleuses par Prudent Louis LERAY
Dimensions : 54 x 45 cm

Quelle découverte !
SEULEMENT 7 PRISONNIERS A LA BASTILLE
le 14 Juillet 1789
Les révolutionnaires en prenant la Bastille, pensaient libérer des centaines de prisonniers fais par la monarchie !
Quelle ne fut donc pas leur surprise de découvrir seulement
4 escrocs, 1 libertins et 2 fous !
Ils en inventèrent donc un,
leur pemettant de nourrir la légende révolutionnaire
Nous vous présentons
Le Comte de LORGES
32 ans de prison !

Découvert enchainé, presque nu,
avec une barbe descendant jusqu’à la ceinture, dans un cachot noir et humide.
Il fut porté en triomphe par la foule. Durant 15 jours , tout Paris vint visiter la cellulle…
MAIS LA GAZETTE A ENQUETE !

LE PRISONIER DE LORGES N’A JAMAIS EXISTE !
Les révolutionnaires ont inventé le personnage et ont poussé le vice jusqu’à publier de faux portraits.

DIARAMAS :
Reconstitution d’une scène en volume, avec un environnement et des personnages modélisés, identique à la réalité

Paire de diaramas, Hotel de ville, époque 19ème , cadre époque Luis XVI
Paire de diaramas, Hotel de ville, époque 19ème , cadre époque Luis XVI
Dimensions : 40.5 x 28.5 cm

DEPUIS QUAND DEFILE-T-ON ?
C’est en 1880, que le 14 juillet devient officiellement la fête nationale
Dix ans après la défaite contre la Prusse de 1870, la France souhaite montrer sa puissance militaire.

Le premier grand défilé militaire est organisé
à l’hippodrome de Longchamp.
En 1886
La première femme défile.
Une cantinière du 131ème régiment d’infanterie qui vient de recevoir la médaille militaire

En 1919, à la fin de la première guerre mondiale
le défilé honore la victoire de la France
et de ses enfants mort
pour la patrie

Il aura désormais lieu sur les Champs-Elysées

En 1971,
les femmes participeront désormais au défilé du 14 juillet !

Aquarelle, Cavaliers par Orlando NORIO


Aquarelle,Cavaliers par Orlando NORIO

Dimensions : 41.5 x 50 cm

LOUIS XIII, LA CHINE ET LES FEUX D’ARTIFICES !

Depuis les toits de Notre-Dame, les gargouilles,
les Statues de la Place de la Concorde,
regardent chaque année le feu d’artifice du 14 juillet,
mais d’où vient cette tradition
La technique du feu d’artifice fut importée d’Asie.
Marco Polo, revint avec le savoir-faire des chinois au 18ème.

Le premier spectacle pyrotechnique eut lieu en 1612, pour le mariage de Louis XIII et d’Anne D’Autriche.
Il est considéré à l’époque comme l’un des plus beaux du siècle.

Les feux d’artifice font alors partie de toutes les fêtes (mariage, baptême…)

Avec la Révolution, le peuple accède à ce divertissement d’élite qui devient un symbole festif récurrent
dès la Fête de Fédération en 1790
Cependant, c’est un spectacle couteux,
qui rappelle la monarchie.

Il disparaitra sous la révolution
avant de revenir définitivement
en 1880 !

Un dessin au crayon gras Gargouille de Notre-Dame par Charles Jouas

Un dessin au crayon gras Gargouille de Notre-Dame par Charles Jouas Dimensions : 31.5 x 39.5 cm

 

Une aquarelle, Vue de Paris, Place de la Concorde par Paul LECOMTE

Une aquarelle, Vue de Paris, Place de la Concorde par Paul LECOMTE
Dimensions : 41 x 46 cm

VOIR LA FICHE DU TABLEAU

DES TUILERIES A LA CONCIERGERIE
APRES LE 14 JUILLET…

Après leur tentative de fuite, Louis XVI, Marie –Antoinette et leurs enfants sont enfermés aux palais des Tuileries, à l’ouest du Louvre
La famille est « prisonnière du peuple »

C’est le 10 Aout 1792, lors d’une journée sanglante
que les révolutionnaires prennent d’assaut le palais des Tuileries.
Plus de 25.000 personnes, viennent chercher le roi et « l’intrigante »

Le roi ordonnera très vite aux gardes Suisses de déposer les armes… mais les Tuileries sont déjà envahies. La reine et les enfants ont trouvé refuge à l’Assemblé.

Huile sur panneau, Vue des Tuileries en hiver époque 19eme

Huile sur panneau, Vue des Tuileries en hiver époque 19eme Dimensions : 45 x 58 cm

Après une nuit d’infortune,
la famille royale est enfermée à la tour du temple
Louis XVI est guillotinée le 16 janvier 1793.
Le 2 Aout 1793, Marie-Antoinette
est réveillée en pleine nuit avec ses enfants pour être emmenée à la Conciergerie.
Ancien siège du pouvoir des Capétiens au Vème siècle
La Conciergerie, devient prison d’état en 1310.
Marie-Antoinette, sera séparée de ses enfants, sous la surveillance constante de deux gendarmes jour et nuit, avec un petit paravent pour l’intimité.
Elle ne quittera sa cellule que pour le procès
et pour être guillotinée le 16 octobre 1796

Huile sur toile, Vue de la place du châtelet, de la conciergerie de nuit par H. ROYET


Huile sur toile, Vue de la place du châtelet, de la conciergerie de nuit par H. ROYET
Dimension : 42.3 x 34.5 cm